Robert Grzywacz

En quel sens la fiction possède-t-elle une fonction cognitive?
Le texte à la jonction entre le langage poétique vif et I'action sensée selon P. Ricoeur

Article
13/2 - Fall 2008, pages 317–342
Date of online publication: 15 novembre 2008
Date of publication: 01 novembre 2008

Abstract

L'article aborde la question de la fonction cognitive de la fiction. Le dernier terme englobe le langage métaphorique vif aussi bien que ce que l'on appelle «textes». La question considérée implique une théorie générale du discours, présentant celui-ci comme dialectique de l'événement et du sens. La métaphore, en tant qu'innovation sémantique, renvoie à la médiation d'un travail inventif de l'imagination. Le problème qui s'ensuit concerne la référence des énoncés métaphoriques. Le récit, avec sa composition interne, introduit le thème du temps. C'est en lien avec l'expérience temporelle de l'action humaine que le récit de fiction s'entrecroise avec l'historiographie. La notion même de fiction en sort transformée par l'intermédiaire de l'activité heuristique de l'imagination.

Keywords

Cite this article

Grzywacz, Robert. “En quel sens la fiction possède-t-elle une fonction cognitive? Le texte à la jonction entre le langage poétique vif et I'action sensée selon P. Ricoeur.Forum Philosophicum 13, no. 2 (2008): 317–342. doi:10.5840/forphil200813225.

Bibliography

Ricœur, Paul. Du texte à l’action: Essais d’herméneutique, 2. Paris: Seuil, 1986.

Ricœur, Paul. La métaphore vive. Paris: Seuil, 1975.

Ricœur, Paul. Temps et récit. Vol.1, L’intrigue et le récit historique. Paris : Seuil, 1983.

Ricœur, Paul. Temps et récit. Vol. 3, Le temps raconté. Paris: Seuil, 1985.

Copyright

© Forum Philosophicum